MUSÉE DU SAVOIR-FAIRE ALPIN

Pour créer un lieu d’expérimentation et de formation unique
Logo

facebook

 

La collection du Musée du savoir-faire alpin

 

Martial Ançay
Martial Ançay et une partie des objets de la collection


Martial Ançay (1919-2012) est le benjamin d’une famille paysanne de cinq enfants.
A la suite du décès de son père, la famille vit pendant vingt ans dans le hameau d’Euloz, à Fully. Vigneron, quincaillier, débrouillard, manuel et bricoleur, Martial Ançay est passionné par le ski, les sociétés, le patois, le folklore, les sujets liés au patrimoine. Pendant 35 ans, il rassemble plus de 3’000 objets qui constituent la collection du Musée du savoir-faire alpin

La collection du Musée du savoir-faire alpin est emblématique à la fois de toute une série de thématiques relatives à la vie d’autrefois : l’habillement, l’habitat, la vitiviniculture, les débuts de l’industrie, la vie religieuse, etc. et des changements intervenus dans l’organisation socioculturelle du siècle passé.

Vivant sur la commune de Fully, le collectionneur possède évidemment des pièces liées à la région. Toutefois, sa collection peut s’appréhender plus largement. Elle possède des caractéristiques inhérentes à l’économie rurale de l’arc alpin.

Sa biographie donne une empreinte indéniable à la collection: ses passions et sa représentation du monde se reflètent dans les choix d’objets conservés et décrits par ses soins. En effet, des notes de terrain et des enregistrements sonores documentent partiellement les multiples sujets liés à l’artisanat et à la vie quotidienne du XVIIIème siècle à nos jours. Ces documents permettent de profiler à la fois le collectionneur et sa collection. Sa façon de décrire l’objet (de la lampe à pétrole au téléphone portable) en français et en patois, donne une vision originale de ses acquisitions.

Comme très fréquemment avec les collections privées, les conditions de conservation ne répondaient pas aux exigences requises pour assurer leur pérennité.

L’humidité importante des caves de la maison familiale où était entreposée la collection, a favorisé le développement d’insectes xylophages, de moisissures et la corrosion des métaux. En 2013, l’ensemble de la collection fut déplacée dans un local aménagé au rez-inférieur de l’usine des FMdF de Fully.

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


MUSÉE DU SAVOIR-FAIRE ALPIN